Grotte de Soğmatar Pagnon

Dans l’ancienne ville de Soğmatar, il a été découvert par le Consul de France de Bagdad, Pognon (Ponyon) au début du 20ème siècle, et présenté au monde scientifique, d’où le temple dit Pognon. Cette grotte se trouve à environ 250 m au-dessus du tumulus de Soğmatar (château). au nord-ouest. Sur les parois sud, nord et ouest de cette grotte, dont l’entrée fait face à l’est, se trouvent des reliefs en pied et des inscriptions syriaques dédiées aux dieux planétaires par les gouverneurs de Soğmatar et leurs proches. Sur les têtes de deux de ces reliefs, un relief en croissant de lune symbolisant le dieu lunaire Sin attire l’attention.